Contexte

Le monde du bâtiment en mutation

L’Accord de Paris, adopté en décembre 2015, a ouvert la voie par son objectif de limiter le réchauffement climatique bien en deçà de 2°C, et si possible à 1,5°C. Il s’agit d’atteindre un équilibre au niveau mondial entre les émissions et les absorptions anthropiques de gaz à effet de serre (GES) dans la deuxième moitié du XXIe siècle.

Des progrès significatifs ont été observés, mais compte tenu de l’urgence du changement climatique et de la nécessité de créer un monde plus durable, résilient et inclusif, chacun doit redoubler d’efforts.

Deuxième émetteur de gaz à effet de serre en France, le secteur du bâtiment joue un rôle déterminant dans la Stratégie Nationale Bas carbone de la France à Horizon 2050.

Nous sommes donc confrontés à de nombreux défis qui affectent notre environnement et nos modes de vie. Il convient dès lors d’adopter une démarche responsable pour engager la transition durable du secteur de la construction, en accélérant la nécessaire adaptation et résilience des bâtiments au changement climatique.

Une réponse au changement climatique

Dans le contexte d’urgence climatique que nous connaissons, le secteur de l’industrie du bâtiment doit fortement engager sa transition bas-carbone.

La décarbonation ne peut être que collective.

Elle doit embarquer tous les acteurs impliqués dans une démarche commune de progrès, au service du bien commun et de l’intérêt général.

L’ensemble de la chaine d’acteurs, de l’industriel (fabricant de matériaux, équipements, systèmes électriques, composants et produits finis qui seront prescrits pour être mis en œuvre) à la distribution, a donc un rôle clé à jouer.

Convaincus que cette transition est l’affaire de tous, nous travaillons en étroite collaboration avec nos Partenaires pour faire émerger des solutions qui répondent aux enjeux de transition bas-carbone des bâtiments, en neuf et en rénovation.

X